EN | FR Annuaire IMdR Annuaire IMdR
 
 
 
 

Facteurs Humains dans la Conception et le Retour d'expérience Actualités Mise en oeuvre de technologies de traitement automatique du langage pour l’interprétation d’un retour d’expérience en langage naturel

Facteurs Organisationnels et Humains (FOH), Systémique et Maîtrise des Risques
 

THÈME

Rôle de l'homme, facteurs humains  et organisationnels

tITRE

Facteurs Organisationnels et Humains (FOH), Systémique et Maîtrise des Risques

ANIMATEURS

Jean-François VAUTIER (CEA)

Romuald Périnet (GRTgaz)

Chabane Mazri (INERIS)

 

THEMATIQUES ET CONTEXTE

Les Facteurs Organisationnels et Humains (FOH) sont de plus en plus pris en compte dans la sécurité industrielle (de la conception des systèmes à leur maintenance), que ce soit au travers des méthodes d’analyse des risques et des accidents, des méthodes et outils de Rex ou des démarches de conception de systèmes sociotechniques.

La Systémique, pour sa part, fédère de plus en plus explicitement un grand nombre de démarches dans le champ de la maîtrise des risques. En 2016, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) a ainsi proposé une définition d’une approche systémique: « une approche envisageant le système comme un tout dans laquelle les interactions entre les facteurs techniques, humains et organisationnels sont dûment considérées ».

 

Néanmoins, plusieurs questions relatives aux FOH, à la Systémique ainsi qu’à leur mise en œuvre dans le champ de la maîtrise des risques restent en suspens :

 

  • Modéliser : Comment modéliser et évaluer les risques et les barrières humaines et organisationnelles de sécurité au cœur du système de maîtrise des risques ? Comment modéliser l’homme dans les systèmes sociotechniques, comment définir son rôle dans le système de sécurité ? Comment tenir compte des FOH dans la certification des systèmes ?
  • Fiabiliser : Comment fiabiliser les interventions humaines les plus sensibles en agissant sur la conscience des risques, les situations, les comportements et l’organisation ? Comment mieux anticiper et gérer les erreurs ? Comment concevoir des situations plus « sûres » ? Comment renforcer la communication ? La vigilance ? Quelles autres « barrières » pour améliorer nos résultats de sécurité ? Quelles sont les pratiques pertinentes ? Quelle approche FOH globale mettre en œuvre, depuis la conception jusqu’au REX des équipements, procédures… ?
  • Apprendre : Comment apprendre du fonctionnement des systèmes et organisations en situations normales ou dégradées et savoir se remettre en cause ? Comment concevoir un REX FOH : concepts, destinataires, fonctions, méthodes de conception… ? Comment capitaliser et partager les connaissances sur les pratiques de sécurité ? Comment développer la culture de transparence ? Comment aider les collaborateurs à se remettre en cause ? A faire évoluer leurs pratiques, le management et l’organisation ? Comment vérifier l’efficacité des actions correctives quand on n’a pas trouvé la cause première ? Comment tenir compte de l’aspect systémique dans la vie du REX et dans le suivi des actions correctives ?
  • Piloter : Quels modèles de management adaptés à la sécurité ? comment s’assurer que les décideurs gardent des représentations pertinentes de la réalité ? comment aider les managers à trouver l’équilibre entre sécurité réglée et gérée ?  

 

Ces questions faisaient globalement l’objet du travail de deux GTR intitulés :

  • Les Facteurs Humains dans la Conception et le Retour d’expérience,

et

  • Organisation et maîtrise des risques.

 

Pour optimiser l’efficacité de leurs ressources respectives, les deux GTR ont décidé de fusionner en 2021. Les trois animateurs du GTR « Organisation et maîtrise des risques » sont devenus les trois nouveaux animateurs du GTR résultant de cette fusion : « Facteurs Organisationnels et Humains (FOH), Systémique et Maîtrise des Risques », l’ancien animateur du GTR « Les Facteurs Humains dans la Conception et le Retour d’expérience » (Christian Blatter) souhaitant « passer la main » pour cause de retraite.

 

OBJECTIF

Le GTR a pour objectif de développer des connaissances et des compétences collectives sur les apports les plus innovants dans le domaine des FOH et de la Systémique dans le champ de la maîtrise des risques.

 

PRODUCTION

A partir des questions ci-dessus, le GTR organise des débats sur la base de présentations et d’études à caractère scientifique ou empirique et de réalisations pratiques exposées par les membres du groupe ou des personnalités extérieures.

 

Il organise ou co-organise des journées thématiques dont les précédentes sont :

  • Journée IMdR-SELF* en 2011 : « Des leçons des risques avérés à la prévention des risques potentiels »
  • Journée IMdR-SELF en 2009 : « La résilience, une réponse face à l'imprévu et à la variabilité des systèmes, des organisations et des hommes ? »

 * Société d'Ergonomie et de Langue Française

 

Il organise également les rencontres Inter-GTR et assure la publication de la collection « tion » d’ouvrages gratuits en partenariat avec les Editions Techniques de l’Ingénieur. Ces ouvrages sont accessibles via : 

Collection « tion » : ouvrages IMdR gratuits en partenariat avec les Editions Techniques de l'Ingénieur (ETI)

 

Le GTR met aussi librement à votre disposition un ensemble de liens vers des animations, des documents et des publications qu’il a produits.

 

  • Animations : "De l'intérêt de multiplier les points de vue dans une analyse d'événements"

   

   Animation pompe                                                                                                                            Animation plombier                     

 

          

 

Livret d'accompagnement pour le formateur

 

  • Fiches stéréotypes-actions : un stéréotype-action est une idée reçue. Il s'agit d'un schéma de pensée qui conduit à privilégier abusivement certains types d'actions ou certaines manières de réaliser ces actions.

« Il suffit d’utiliser des outils, techniques et méthodes d’analyse reconnus pour bien identifier et maîtriser les risques » (juillet 2017)

« Il suffit d'avoir nommé l'événement terminal non souhaité ( ETNS ) pour être prêt à démarrer une analyse des causes directes » (septembre 2016)

« Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours » (septembre 2016)

Recueil de fiches stéréotypes-actions (2013)

  • Tribunes de la sécurité industrielle intitulées

Sauvons le soldat “enquêteur”

Sauvons les signaux faibles 

C’est scientifique, c’est indiscutable ? 

 

Enfin, le GTR développe également des projets de recherche dont le dernier en date est le projet P10-5 : « Méthodes d’analyse textuelle pour l’interprétation des REX ».

 

Le groupe se réunit à une fréquence régulière de 5 réunions par an (1 réunion bimestrielle environ). Il entretient des échanges et coopérations avec la SELF (Société d’Ergonomie de Langue Française). Il est en charge d’assurer les liens de collaboration entre la SELF et l’IMdR (préparation de la convention d’interface entre les deux institutions…).

 

DOCUMENTATION

Le GTR met gratuitement à votre disposition un ensemble de documents/communications relatif aux facteurs humains.

 

  • Pour accéder aux communications concernant le congrès Lambda Mu 18 : cliquer ici
  • Pour accéder aux communications concernant le congrès Lambda Mu 17 : cliquer ici
  • Pour accéder aux communications concernant le congrès Lambda Mu 16 : cliquer ici
  • Pour accéder aux communications concernant le congrès Lambda Mu 15 : cliquer ici
  • Pour accéder aux communications concernant le congrès Lambda Mu 14 : cliquer ici
  • Pour accéder aux communications concernant le congrès Lambda Mu 13 : cliquer ici

 

Tout membre de l’IMdR peut rejoindre un GTR en remplissant le formulaire de contact ici

 

Retour