Intranet Se connecter Annuaire IMdR Annuaire IMdR
 
 
 
 

Architecture du risque et management des decisions

Architecture du risque (FR)

Partie de la systémique qui s’intéresse à la structure des systèmes sociotechniques à risques et à leur processus de conception dans l’objectif d’en assurer une supervision dynamique par les managers et leurs équipes compte tenu des exigences.

Source : (Claude, Thing Leo, à paraître)

Risk architecture (EN)

Part of the systemic which is concerned with the structure of socio-technical systems at risk and their design process with the aim of ensuring dynamic supervision by managers and their teams considering the requirements.

Source : (Claude, Thing Leo, à paraître). Traduction fr/en proposée par F. Claude

Vocabulaire de la discipline

Terme

Lang.

Définition

Source


Risque
FR
Un risque est un événement qui peut ou non survenir (un événement aléatoire) et dont les conséquences, s'il se produit, auront un impact probable sur ce en quoi l'entreprise accorde de la valeur.
(Claude, Thing Leo, à paraître).
Risk
EN
A risk is an event that may or may not occur (a random event) and whose consequences, if it does occur, will have a likely impact on what the company values.
(Claude, Thing Leo, à paraître). Traduction fr/en proposée par F. Claude

Approche systémique
FR
L’approche systémique consiste à analyser les systèmes réels sous forme de systèmes formels, identifiés, à travers un prisme systémique où l’on ne pense qu’en termes de systèmes en interaction.
(Krob, 2014)
Systemic approach
EN
The systemic approach consists in analyzing real systems in the form of formal systems, identified through a systemic prism where one only thinks in terms of interacting systems.
(Krob, 2014). Traduction fr/en proposée par F. Claude

Système de gestion intégrée en temps réel
FR
Un système de gestion intégré des risques en temps réel se propose de coordonner, d’une part, les auteurs de décision entre eux, et, d’autre part, ceux-ci et les objectifs, ce qui implique : que tout auteur de décision ait pleinement connaissance en temps réel des conséquences de chacune de ses options (ou alternatives probabilisées) et de leurs contributions au risque de l’entreprise ; qu’il ait la possibilité de hiérarchiser ses résultats probables par rapport aux objectifs généraux, de manière à prendre ses décisions compte tenu de ces derniers.
(Claude, Thing Leo, à paraître).
Real-time integrated management system
EN
An integrated real-time risk management system aims to coordinate, on the one hand, the decision-makers among themselves, and, on the other hand, the latter and the objectives, which implies: that any decision-maker be fully aware in real-time of the consequences of each of its options (or probabilised alternatives) and of their contribution to business risk, that he has the possibility to prioritize his results in relation to the general objectives, so as to take his decisions in light of the latter.
(Claude, Thing Leo, à paraître). Traduction fr/en proposée par F. Claude

Actuariat industriel
FR
L’actuariat industriel est une discipline qui vise à contextualiser pour des entreprises industrielles les techniques, méthodes et outils utilisées notamment dans des activités d’assurance, de réassurance ou de finance de marché pour des problématiques industrielles techniques (en particulier en maintenance et en conception), économiques, financières et comptables
(Claude, Thing Leo, à paraître).
Industrial actuarial
EN
Industrial actuarial science is a discipline that aims to contextualize for industrial companies the techniques, methods and tools used in particular in insurance, reinsurance, or market finance activities for technical (especialy in maintenance and design), economic, financial, and accounting industrial issues.
(Claude, Thing Leo, à paraître). Traduction fr/en proposée par F. Claude

Mesure de risque
FR
Une mesure de risque est une fonctionnelle 𝛠 cartographiant un risque X en un nombre réel non négatif 𝛠 [X], éventuellement infini, représentant l’investissement monétaire supplémentaire qui doit être ajouté à X pour le rendre acceptable.

Note 1. L’idée est que 𝛠 quantifie le caractère risqué de X : de grandes valeurs de 𝛠 [X] nous indiquent que X est « dangereux ».

Note 2 : Il existe plusieurs mesures de risques permettant de mesurer plusieurs aspects du risque étudié. Les mesures de risques principales sont : la valeur en risque (VaR), la Tail-VaR (TVaR), l’Expected Shortfall (ES), la VaR Conditionnelle (CVAR) et le Capital Economique (EC).

Note 3. Une mesure de risque porte sur une distribution de probabilités identifiant les résultats probables (généralement modélisée par sa fonction de répartition), une période de temps donnée, un niveau de conséquences et un niveau de confiance déterminés a priori.
(Denuit et al, 2005.) Traduction en/fr proposée par F. Claude
Risk measure
EN
A risk measure is a functional 𝛠 mapping a risk X to a non-negative real number 𝛠 [X], possible infinite, representing the extra cash which must be added to X to make it acceptable.

Note 1. The idea is that 𝛠 quantifies the riskiness of X: larges values of 𝛠 [X] tell us that X is »dangerous ».

Note 2. There are several risk measures to measure various aspects of the risk studied. The main risk measures used are the Value at Risk (VaR), the Tail-VaR (TVaR), the Expected Shortfall (ES), the Conditional VaR (CVaR) and the Economic Capital (EC).

Note 3. A risk measure relates to a probability distribution identifying the probable results (generally modelled by its cumulative distribution function), a given period of time, a level of consequences and a level of confidence determined a priori.
Denuit et al, 2005.

Bibliographie :

* en fonction de la langue d’origine, les traductions ont été proposées par F. Claude.

  1. Planchette, G. (à paraître). Les Cindyniques. Dans F. Claude (dir.), Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

  2. IEC (2021).International Electrotechnical Commission. Electropedia: The World’s Online Electrotechnical Vocabulary.Consulté le 27 décembre 2021 sur https://www.electropedia.org

  3. Signoret, J.-P., & Thing Leo, G. (à paraître). La sûreté de fonctionnent. Dans F. Claude (dir.), Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

  4. ISO. ISO 9000 :2015.Systèmes de management de la qualité – Principes essentiels et vocabulaire (Ed. 4ième). 53 pages. International Organization for Standardization.

  5. Vesely, W.E, Goldberg, F.F., Roberts, N.H., Haasl, D.F. (1981). Fault Tree Handbook.NUREG report 0492. US Nuclear Regulatory Commission.

  6. AFNOR (2018). NF EN 13306. Maintenance – Terminologie de la maintenance. Normes nationales et documents normatifs nationaux. 99 pages. Association Française de Normalisation.

  7. Lannoy, A., Planchette, G. (à paraître). La maîtrise des risques. Dans F. Claude (dir.),Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

  8. Légifrance (2021a). Article L591-1. Consulté le 27 décembre 2021 sur https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000025108609/

  9. Légifrance (2021b). Article L591-2.Consulté le 27 décembre 2021 sur https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000032043869/

  10. IAEA (2010).The interface between safety and security at nuclear power plants. INSAG-24.Vienna : International Atomic Energy Agency.

  11. Desroches, A., Leroy, A., Quaranta, J-F., Vallée, F. (2006).Dictionnaire d’analyse et de gestion des risques.Paris : Hermes. Lavoisier.

  12. Légifrance (2021c). Arrêté du 7 février 2012 fixant les règles générales relatives aux installations nucléaires de base. Article 1.3.Consulté le 27 décembre 2021. https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000025338573/

  13. ISO. (2018a).ISO 31000 :2018 (fr). Management du risque – Lignes directrices (Ed. 2ième).16 pages. International Organization for Standardization.

  14. ISO. (2018b). ISO 31000 :2018 (en). Risk management – guidelines.16 pages. International Organisation for Standardisation.

  15. ISO. (2009). FD ISO Guide 73.Management du risque – Vocabulaire. 25 pages. International Organization for Standardization.

  16. Linkov, I., Trump, B. D., & Hynes, W. (2019).Resilience-based Strategies and Policies to Address Systemic Risks.SG/NAEC (2019)5 (36 pages). 17-18 September 2019, OECD Conference Center: Organization for Economic Co-operation and Development.

  17. Munier, B. (2006).Pourquoi et comment globaliser le management des risques dans les organisations ? Regards croisés sur l’entreprise : « l’entreprise face aux risques » (p. 9). Institut de la Gestion publique et du développement Économique, ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

  18. Claude, F., Munier, B. (à paraître). Le management intégré des risques. Dans F. Claude (dir.), Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

  19. Denuit, M., Dahene, J., Goovaerts, M., & Kaas, R. (2005). Actuarial Theory for Dependant Risks. Measure, Orders and Models.Chichester, West Sussex, England: John Wiley & Sons Ltd.

  20. KROB, D. (2014).Éléments de systémique. Architecture des systèmes.Bertoz, A., Petit, J.-L. (dir). Complexité-Simplexité. Paris : Collège de France.

  21. Claude, F., Thing Leo, G. (à paraître). L’architecture du risque. Dans F. Claude (dir.), Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

 
Dernière modification : 15/06/2022