Intranet Se connecter Annuaire IMdR Annuaire IMdR
 
 
 
 

Maîtrise des risques

Maîtrise des Risques (FR)

La Maîtrise des Risques est l’aptitude d’un organisme (entreprise, collectivité…) placé dans un contexte d’efficacité, à optimiser la performance de ses activités sans subir ou faire subir à ses parties prenantes et à son environnement des risques de dommages technologiques, environnementaux, économiques ou humains. Pour ce faire, l’organisme utilise un processus de prévention et de protection pour rendre tous les risques pris individuellement acceptables.

Source : (Lannoy, Planchette, à paraître)

Risk mastering (EN)

Risk mastering is the ability of an organization (company, community, etc.) placed in a context of efficiency, to optimize the performance of its activities without suffering or subjecting its stakeholders and its environment to risks of technological, environmental, economic, or human damage. To do this, the organization uses a process of prevention and protection to make all the risks taken individually acceptable.

Source : (Lannoy, Planchette, à paraître). Traduction fr/en proposée par F. Claude

Vocabulaire de la discipline

Terme

Lang.

Définition

Source


Incident ou accident
FR
Tout événement non prévu en fonctionnement normal ou en fonctionnement en mode dégradé et susceptible d’occasionner des dommages aux travailleurs (sécurité professionnelle), au public, aux biens (matériels, immatériels) et à l’environnement naturel.

Note 1. Les conséquences potentielles ou réelles d'un accident sont plus graves que celles d'un incident
(Claude, à paraître)
Incident or accident
EN
Any unforeseen event in normal operation or in degraded mode operation and likely to cause damage to workers (occupational safety), the public, property (material, immaterial) and the natural environment.

Note 1. the potential or actual consequences of an accident are more serious than those of an incident
(Claude, à paraître). Traduction fr/en proposée par F. Claude

La sécurité industrielle
FR
Pour une entreprise industrielle, la sécurité comprend généralement l’ensemble des dispositions techniques et des mesures prises pour prévenir des risques découlant d’événements dommageables aux travailleurs (sécurité professionnelle), au public, aux biens (matériels, immatériels) et à l’environnement naturel et protéger ces derniers en cas de survenance d’incidents et d’accidents.

Note 1. Par abus de langage “le risque sécurité” pour l’entreprise représente les risques qu’elle fait courir aux personnes et/ou aux biens (matériels, immatériels) et/ou à l’environnement naturel dans le cadre de ses activités agrégés en un seul risque.

Note 2 : c’est le risque de perdre en valeur suite à des dommages causés à des personnes et/ou des biens et/ou à l’environnement

Note 3 : la définition de la sécurité nucléaire est propre à ce secteur industriel et au pays concerné.

Note 4 : les termes « sécurité" et "sûreté » sont souvent utilisés de manière interchangeable et ne prennent leur vraie signification qu'avec le terme qui vient après ou avant : - Sûreté Nationale, Sûreté de fonctionnement, Sûreté nucléaire - Sécurité des installations, Cybersécurité, Sécurité intrinsèque, etc.
(Claude, à paraître)
Industrial Safety
EN
For an industrial company, safety generally includes all the technical provisions and measures taken to prevent risks arising from events harmful to workers (occupational safety), the public, property (material, immaterial) and the environment. natural environment and protect them in the event of incidents and accidents.

Note 1. by abuse of language « the security risk » for the company represents the risk that it brings to people and / or goods (material, immaterial) and / or the natural environment within the framework of its activities aggregated into a single risk.

Note 2. this is the risk of losing value as a result of damage to people and / or property and / or the environment

Note 3: The definition of nuclear security is specific to this industrial sector and varies from country to country.

Note 4: The terms "security" and "safety" are often used interchangeably and only take on their true meaning with the term that comes after or before: - National Safety, Operational Safety, Nuclear Safety - Safety of installations, cyber security, intrinsic safety etc
(Claude, à paraître). Traduction du fr/en F. Claude

La sécurité nucléaire (en France)
FR
La sécurité nucléaire comprend la sûreté nucléaire, la radioprotection, la prévention et la lutte contre les actes de malveillance ainsi que les actions de sécurité civile en cas d’accident.

Note 1. L’État Français définit la réglementation en matière de sécurité nucléaire et met en œuvre les contrôles nécessaires à son application.

Note 2. La sécurité nucléaire en France inclut à la fois la sécurité nucléaire au sens de l’AIEA (nuclear security) et la sûreté nucléaire au sens de l’AIEA (nuclear safety) (cf. infra).
(Légifrance, 2021.a)
(Légifrance,2021b)
(F. Claude, 2021)

Sûreté nucléaire (en France)
FR
La sûreté nucléaire est l’ensemble des dispositions techniques et des mesures d’organisation relatives à la conception, à la construction, au fonctionnement, à l’arrêt et au démantèlement des installations nucléaires de base, ainsi qu’au transport des substances radioactives, prises en vue de prévenir les accidents ou d’en limiter les effets.

Note. En France, la sûreté nucléaire est une des quatre composantes de la « sécurité nucléaire ».
(Légifrance, 2021.a)
(F. Claude, 2021)

Sécurité nucléaire (AIEA)
FR
La réalisation de conditions de fonctionnement appropriées, la prévention des accidents ou l'atténuation des conséquences des accidents, entraînant la protection des travailleurs, du public et de l'environnement contre les risques radiologiques.

Note. Hormis la France, les Etats dont une langue officielle est le français adoptent selon le cas la terminologie en français de l’AIEA ou des définitions proches de la terminologie française.
(IAEA, 2010). Traduction en/fr proposée par F. Claude.
Nuclear safety (IAEA)
EN
The achievement of proper operating conditions, prevention of accidents or mitigation of accident consequences, resulting in protection of workers, the public and the environment from undue radiation hazards
(IAEA, 2010).

Sûreté nucléaire (AIEA)
FR
La prévention et la détection des vols, des sabotages, des accès non autorisés, des transferts illégaux ou d'autres actes malveillants impliquant des matières nucléaires, d'autres substances radioactives ou leurs installations associées ainsi que la réaction à ces actes.

Note 1. Hormis la France, les Etats dont une langue officielle est le français adoptent selon le cas la terminologie en français de l’AIEA ou des définitions proches de la terminologie française.

Note 2. Noter l’inversion de sens du terme Sûreté entre les deux terminologies
(IAEA, 2010). Traduction en/fr proposée par F. Claude
Nuclear security (AIEA)
EN
The prevention and detection of, and response to, theft, sabotage, unauthorized access, illegal transfer, or other malicious acts involving nuclear material, other radioactive substances, or their associated facilities.
(IAEA, 2010).

Facteur de risque
FR
Paramètre influent, souvent incertain, ayant la propriété d’augmenter la vraisemblance d’un risque et portant donc atteinte à la robustesse d’un système sociotechnique ; l’analyse de risque, l’analyse fiabiliste et l’analyse de sensibilité permettent de le détecter et de mesurer son importance.

Note. Elément physique qui amplifie l’importance d'un phénomène probable.
(Lannoy, Planchette, à paraître)
Risk factor
EN
Influential parameter, often uncertain, having the property of increasing the likelihood of a risk and therefore undermining the robustness of a socio-technical system; risk analysis, reliability analysis and sensitivity analysis make it possible to detect it and measure its importance.

Note. Physical element which amplifies the importance of a probable phenomenon.
(Lannoy, Planchette, à paraître). Traduction fr/en proposée par F. Claude

Retour d’expérience (REX – RETEX)
FR
Formalisation de la prise en compte de l'expérience tirée d'une activité passée et de la transmission du savoir afin d'améliorer la qualité et l'efficacité des produits. Objectifs : - diminuer les erreurs en nombre et gravité, - reconduire les processus qui fonctionnent (opportunités), - améliorer les méthodes de travail, - diminuer le risque d'écart aux objectifs spécifiés (performances techniques, qualité, coûts et délais) Sources : opinions d'experts, rapports techniques, actions et recommandations résultant de revues ; analyses de défaillances et de non-conformité ; bilan de fin de projet ; réclamations de clients ; alertes.

Note 1. le REX comporte plusieurs étapes, notamment la collecte des données, leur analyse et l’utilisation des informations qui en découlent.
(Desroches et al, 2006)
Operation feedback
EN
Set of provisions that aims to learn from past events to improve risk management and the transmission of knowledge in order to improve the quality and efficiency of products. Goals: - reduce errors in number and severity, - renew the processes that work (opportunities), - improve working methods, -reduce the risk of deviation from specified objectives (technical performance, quality, costs, and deadlines) Sources: expert opinions; technical reports, actions and recommendations resulting from reviews; failure and non-compliance analyzes; end of project report; customer complaints; alerts (Dictionary of risk analysis and management, 2006)

Note 1. Feedback involves various steps, such as data collection, analysis, and use of the resulting information.
(Desroches et al, 2006). Traduction fr/en proposée par F. Claude

Facteurs organisationnel et humains (FOH)
FR
En situation de travail, facteurs exerçant une influence sur la performance humaine, tels que les compétences, l'environnement de travail, les caractéristiques des tâches et l'organisation.
(Légifrance, 2021c)
Organisational and Human Factors (HOF)
EN
In a work situation, factors having an influence on human performance, such as skills, work environment, job characteristics, and organization.
(Légifrance, 2021c). Traduction fr/en proposée par F. Claude

Bibliographie :

  1. Planchette, G. (à paraître). Les Cindyniques. Dans F. Claude (dir.), Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

  2. IEC (2021).International Electrotechnical Commission. Electropedia: The World’s Online Electrotechnical Vocabulary.Consulté le 27 décembre 2021 sur https://www.electropedia.org

  3. Signoret, J.-P., & Thing Leo, G. (à paraître). La sûreté de fonctionnent. Dans F. Claude (dir.), Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

  4. ISO. ISO 9000 :2015.Systèmes de management de la qualité – Principes essentiels et vocabulaire (Ed. 4ième). 53 pages. International Organization for Standardization.

  5. Vesely, W.E, Goldberg, F.F., Roberts, N.H., Haasl, D.F. (1981). Fault Tree Handbook.NUREG report 0492. US Nuclear Regulatory Commission.

  6. AFNOR (2018). NF EN 13306. Maintenance – Terminologie de la maintenance. Normes nationales et documents normatifs nationaux. 99 pages. Association Française de Normalisation.

  7. Lannoy, A., Planchette, G. (à paraître). La maîtrise des risques. Dans F. Claude (dir.),Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

  8. Légifrance (2021a). Article L591-1. Consulté le 27 décembre 2021 sur https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000025108609/

  9. Légifrance (2021b). Article L591-2.Consulté le 27 décembre 2021 sur https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000032043869/

  10. IAEA (2010).The interface between safety and security at nuclear power plants. INSAG-24.Vienna : International Atomic Energy Agency.

  11. Desroches, A., Leroy, A., Quaranta, J-F., Vallée, F. (2006).Dictionnaire d’analyse et de gestion des risques.Paris : Hermes. Lavoisier.

  12. Légifrance (2021c). Arrêté du 7 février 2012 fixant les règles générales relatives aux installations nucléaires de base. Article 1.3.Consulté le 27 décembre 2021. https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000025338573/

  13. ISO. (2018a).ISO 31000 :2018 (fr). Management du risque – Lignes directrices (Ed. 2ième).16 pages. International Organization for Standardization.

  14. ISO. (2018b). ISO 31000 :2018 (en). Risk management – guidelines.16 pages. International Organisation for Standardisation.

  15. ISO. (2009). FD ISO Guide 73.Management du risque – Vocabulaire. 25 pages. International Organization for Standardization.

  16. Linkov, I., Trump, B. D., & Hynes, W. (2019).Resilience-based Strategies and Policies to Address Systemic Risks.SG/NAEC (2019)5 (36 pages). 17-18 September 2019, OECD Conference Center: Organization for Economic Co-operation and Development.

  17. Munier, B. (2006).Pourquoi et comment globaliser le management des risques dans les organisations ? Regards croisés sur l’entreprise : « l’entreprise face aux risques » (p. 9). Institut de la Gestion publique et du développement Économique, ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

  18. Claude, F., Munier, B. (à paraître). Le management intégré des risques. Dans F. Claude (dir.), Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

  19. Denuit, M., Dahene, J., Goovaerts, M., & Kaas, R. (2005). Actuarial Theory for Dependant Risks. Measure, Orders and Models.Chichester, West Sussex, England: John Wiley & Sons Ltd.

  20. KROB, D. (2014).Éléments de systémique. Architecture des systèmes.Bertoz, A., Petit, J.-L. (dir). Complexité-Simplexité. Paris : Collège de France.

  21. Claude, F., Thing Leo, G. (à paraître). L’architecture du risque. Dans F. Claude (dir.), Risques et métiers du risque dans l’entreprise industrielle.

  22. * en fonction de la langue d’origine, les traductions ont été proposées par F. Claude.

 
Dernière modification : 15/06/2022