EN | FR Espace privé Espace privé
 
 
 
 

Journées IMdR

Prévoir et quantifier les aléas naturels extrêmes

Cliquez sur la photo pour zoomer

Prévoir et quantifier les aléas naturels extrêmes

Télécharger le(s) document(s)

 


Référence : Indéterminé / 962


Description longue :

Cet exposé s’est appuyé sur l’ouvrage « Événements naturels extrêmes. Théorie statistique et mitigation du risque », publié par EDF début 2019 aux Editions Lavoisier TEC&DOC sous la direction de Nicolas Bousquet et Pietro Bernardara. L’exposé est revenu sur la nécessité historique, pour une entreprise industrielle comme EDF – et au-delà pour les pouvoirs publics – de s’intéresser à la quantification des aléas naturels extrêmes (tempêtes, pluies diluviennes, etc.) afin de protéger ses installations industrielles et de réduire le risque associé à ces événements. La théorie des valeurs extrêmes constitue le cœur méthodologique permettant cette quantification, sans toutefois ne pas tenir compte d’autres approches, telles que les méthodes probabilistes. L’exposé à présenté le parcours d’un ingénieur à la recherche de solutions, dans des situations de plus en plus complexes, où le besoin de précision s’accroît, où – dans un monde soumis au changement climatique – les aléas peuvent être non-stationnaires, conjoints (telle la situation rencontrée à Fukushima), et où les connaissances historiques et métiers peuvent et doivent jouer un rôle tout aussi important que les approches de type Big Data qui se développent de plus en plus.