EN | FR Espace privé Espace privé
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Recherche méthodoligique Actualités Réseaux probabilistes appliqués à la maîtrise des risques et à la sûreté de fonctionnement

Management, Méthodes, Outils standards
 

Positionnement et objectifs

L’origine du GTR se perd dans les origines des associations de fiabilistes. Ce groupe a été groupe de l’AFCIQ, puis de l’ISdF avant d’être un groupe de l’IMdR-SdF et de l’IMDR.

 

Il est constitué de membres très fidèles (environ 15). Les réunions (un peu moins d’une par mois) rassemblent de dix à douze participants. Les membres sont très majoritairement des fiabilistes très expérimentés issus de l’Industrie (actifs et retraités).

 

La ligne directrice du GTR est d’identifier des méthodes, des pratiques, des approches bien établies en sûreté de fonctionnement et de les décrire en faisant partager l’expérience et les pratiques. Ainsi, le GTR s’intéresse actuellement aux sujets suivants : critère d’acceptabilité du risque ALARP, GAME, etc. ; utilisation des matrices de risque ; les clauses de sûreté de fonctionnement ; fiabilité en mécanique.

 

Relecture de textes anciens (projets ISdF, projets IMdR, livres et articles fondateurs de la SdF, etc.) qui mériteraient d’être actualisés, développés, remis au goût du jour, afin leur redonner de la visibilité.

 

Retour aux fondamentaux de la sûreté de fonctionnement en portant un regard critique et constructif sur l’évolution des méthodes dites « classiques et éprouvées » en fonction de l’évolution des champs d’application dans l’Industrie.

 

La production emblématique du GTR est constituée des fiches-méthodes mises en ligne sur le site de l’IMdR (en français et en anglais).

 

Dans le même esprit, le GTR contribue au nom de l’IMdR à l’encyclopédie en ligne Wikipedia (articles « AMDEC » et « Résistance-Contrainte »), mise en place de liens vers les fiches susmentionnées dans un certain nombre d’articles existants.

 

Conjointement avec le GTR « Fiabilité des Structures », le groupe redonne de la visibilité à la « fiabilité mécanique ». Participation à l’ouvrage « 10 Cas de Fiabilité en Mécanique ».

 

La majorité des membres du GTR a pour vocation de faire profiter les plus jeunes des acquis des anciens. Des membres plus jeunes et actifs ayant participé quelque temps à ce GTR ont vécu leur participation comme un complément unique de formation.

 

Enfin, le GTR apporte son expertise en assurant, par certains de ses membres, le tutoriel « Fondamentaux et Méthodes de base de la Sûreté de Fonctionnement » aux congrès Lambda-Mu.

Produits

Le GTR :
 

  • poursuit la production de fiches (ce développement devrait conduire à une collaboration plus étroite avec d’autres GTR pour traiter de cette façon des sujets de la compétence de ces GTR, par ex. Logiciels ou « facteurs humains »),

  • accentue ses efforts pour enrichir Wikipedia,

  • projette des journées à l’image de la journée « fiabilité en mécanique » : en collaboration avec d’autres GTR, un   « tutoriel » faisant le point des bases sur des sujets un peu oubliés ou pollués suivi de présentations sur l’actualité des recherches et développements.

Collaborations

Le GTR nomme en son sein des correspondants :
 

  • A. Delage avec le GTR « fiabilité des structures » pour la fiabilité en mécanique,

  • P. Leclercq avec le GTR traitant des systèmes programmés et des logiciels,

  • Y. Mortureux avec les GTR « FH » et « Organisation »,

  • J. Lafont et M. Testylier avec les GTR traitant de SLI, maintenabilité, durabilité.


Les personnes souhaitant rejoindre ce GTR sont invitées à prendre contact avec l' animateur.

 

Animateur(s)

 

Sandrine CHRUN (SETEC ITS)

Sylvain SMACIEJEWSKI (SYSTRA)

 

 

 

Retour