Intranet Se connecter Annuaire IMdR Annuaire IMdR
 
 
 
 

L'édito du Président

L'édito du Président

Le Conseil d’Administration de l’Institut pour la Maîtrise des Risques (IMdR) a annoncé le 30 juin 2022 l’élection de Jacques REPUSSARD à la présidence de l’IMdR. Il succède à Philippe Le Poac, après deux mandats successifs de 2016 à 2022.

 

Jacques Repussard a remercié les administrateurs de leur confiance et a déclaré :

 « Je suis fier de rejoindre l’IMdR, un institut reconnu pour ses travaux scientifiques dans l’analyse et le traitement des risques, et les sciences du danger. Je souhaite apporter mon expérience à la poursuite du développement de l’Institut avec le concours de ses membres.

Dans un contexte d’accroissement des incertitudes, je vais m’attacher à renforcer la diffusion et l’utilisation des connaissances par la formation initiale et continue, et à produire des normes performantes pour faciliter le dialogue technique entre les donneurs d’ordre et les équipementiers.

Je suis convaincu que l’Institut a toute sa place dans le concert européen des organismes qui travaillent sur son champ de compétences. Les enjeux de sécurité et de compétitivité pour les entreprises s’inscrivent à l’échelle du marché européen, voire au-delà. »

 

Il a rendu hommage à Philippe Le Poac qui a durant ces deux mandats successifs mené à bien la transformation numérique de l’institut, ce qui s’avéra crucial pour affronter la période récente de la pandémie, créé l’Académie IMdR, soutenu la production d’ouvrages de références ainsi que la participation de l’Institut dans les travaux normatifs.

 

Biographie

Après avoir dirigé de 2003 à 2016 l’Institut de Sûreté Nucléaire et de Radioprotection (IRSN) créé en 2002, dont il a consolidé l’indépendance et la capacité d’excellence scientifique et technique, Jacques Repussard est aujourd’hui consultant international dans le domaine nucléaire. A ce titre il a mené plusieurs missions dans le cadre européen, notamment : expertise Ukraine en 2016/2017, projet EURATOM MEDIRAD (2017/2022), projet INSC ELSE (European Leadership for Safety Education, 2019/2023), ou au plan international, notamment pour le développement de projets pour l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique), en tant que conseil auprès de l’autorité nucléaire d’Afrique du Sud.

De 1997 à 2003, DGA de l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (INERIS), il a notamment développé sa mission institutionnelle d’appui scientifique et technique au ministère de l’écologie, ainsi que les actions de formation menées par l’institut dans le domaine de la maîtrise des risques industriels.

De 1991 à 1997, Secrétaire Général du Comité Européen de Normalisation (Bruxelles, Belgique), il a organisé la montée en puissance de la normalisation européenne, outil essentiel au fonctionnement harmonieux du marché intérieur européen et à la défense des intérêts économiques européens

De 1985 à 1991, DGA de l’AFNOR, il a développé le système de certification NF, et le système de certification des entreprises ISO9000

De 1973 à 1985, il a occupé plusieurs postes au sein du ministère de l’industrie, notamment adjoint au chef du service des instruments de mesure, chef du service de la qualité des produits industriels, délégué permanent à la normalisation et responsable de la délégation française auprès du GATT (devenu WTO).

Jacques Repussard, ingénieur en chef honoraire des mines, est diplômé de l’école polytechnique et de l’école nationale des ponts et chaussées. 

 

2 (4)

 

Jacques Repussard
Président de l'IMdR​

 

 

 
Dernière modification : 05/07/2022