x

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
> En savoir plus

DescriptionHaut de page

Thème

Méthodes et Outils

Titre

Recherche méthodologique

Animateurs

Marc BOUISSOU (EDF), Roland DONAT (Edgemind), Nicolae BRINZEI (Ecole Nationale Supérieure d'Electricité et de mécanique)

Ce GTR a pris en 1989, la succession du groupe crée en 1974 par le CEA/IPSN et EDF pour mettre en place les méthodes, moyens et outils dans le domaine "fiabiliste" alors débutant. Les effectifs du GTR ont régulièrement augmenté jusqu'à atteindre il y a quelques années ce qui semble être un régime d'équilibre résultant du rythme des départs et arrivées. Les 70 membres actuels, ont des origines très diverses : grands donneurs d'ordres, universitaires, sociétés de service, assurances, retraités "actifs". Depuis 1996, le GTR a tissé des liens privilégiés au niveau européen avec l'ESRA (European Safety and Reliability Association). Fonctionnant sur un mode participatif, les 3 à 4 réunions annuelles (toujours d'une journée pleine) sont rythmées par les nouvelles de l'IMdR et des présentations suivies de débats entre les participants. Tradionnellement, au moins une réunion se tient en province, chaque année.

OBJECTIFS

Faire la chasse à ce qui est nouveau en matière de méthodes, moyens et outils relatifs à la sûreté de fonctionnement :

  • Veille technologique : informer et débattre sur les nouvelles technologies,
  • Mettre en évidence les besoins industriels non encore pourvus en matière de sûreté de fonctionnement : établir des liens Industrie Université,
  • Déterminer les sujets d'intérêt pour des projets multi-partenaires;
  • Mesurer l'adéquation des méthodes et outils aux besoins réels de l'industrie;
  • Mettre au point et diffuser des CAS TESTS;
  • Etre un lieu d'échange et de partage d'expériences vécues;
  • Vulgariser et disséminer les méthodes mathématiques. Par exemple ce groupe est à
  • l'origine de la fiche Wikipedia sur les arbres de défaillances;
  • Assurer le lien avec l'ESRA.

La diversité des origines et le nombre des participants est un gage d'éclectisme et de synergie dans les activités abordées

SOUS-GROUPES DE TRAVAIL

Pour faire face à l'ensemble de ses objectifs, le GTR a mis en place des sous-groupes de travail pour s'occuper de problèmes spécifiques particuliers : cas tests (Liaison européenne avec l'ESRA), GéNIAL (Qualité des générateurs de nombres aléatoires), Langages Formels (Détournement vers la SdF de méthodes issues de l'informatique / automatique). Ces groupes n'avaient pas vocation à devenir permanents pour la plupart. Cependant, le groupe "Méthodes Bayésiennes" a existé de nombreuses années avant d'être en quelque sorte "remplacé" par le groupe "Réseaux probabilistes appliqués à la maîtrise de risques et à la sûreté de fonctionnement".

PRODUITS DU GTR

  • Proposition dès 1990 de nombreux projets (au sens "projet IMdR") réalisés avec succès (par exemple : état de l'art en fiabilité dynamique, estimation des probabilités de défaillance à la sollicitation, état de l'art sur l'approche bayésienne...),
  • Mise au point d'une batterie de "cas tests" pour évaluer et comparer outils et méthodes;
  • Organisation de démonstration d'outils : journées spécialisées et dans les congrès de sûreté de fonctionnement;
  • A l'origine de l'association université/industrie ayant mis au point le logiciel ARALIA de traitement des arbres de défaillances, fondé sur les techniques BDD (Binary Decision Diagrams);
  • Fiche Wikipédia sur les arbres de défaillances.

THEMES DE REUNIONS RECENTES

Dans les dernières années, le GTR a consacré des réunions à des thèmes importants et larges (notamment par leur vaste domaine d'application) tels que la gestion des incertitudes, les réseaux bayésiens, l'optimisation de la maintenance, mais aussi à des questions plus pointues telles que le calcul de facteurs d'importance, les cas-tests et outils...La veille active menée par le groupe n'ayant pas permis de détecter de nouvelles "ruptures technologiques" telles que celles apportées par les BDD dans le domaine du traitement des fonctions booléennes, il a paru utile de se consacrer pour quelque temps à une meilleure diffusion de la connaissance fiabiliste. Pour ce faire, un travail de rédaction de fiches méthodologiques sur les méthodes "de base" a été amorcé. De telles fiches existent en anglais, mais pas en français. La première fiche terminée sur Wikipédia : c'est celle sur les arbres de défaillances. Cet article est consulté en moyenne une quarantaine de fois par jour (début 2014).

 

Les comptes rendus de toutes ces réunions avec l'ensemble des transparents qui ont été utilisés par les orateurs sont disponibles sur le site de l'IMdR.

Si les activités de ce groupe vous intéressent, prenez contact avec son animateur : Marc BOUISSOU (EDF)


Espace d'échangesHaut de page

Pour accéder à l'espace d'échange du GTR

Cliquer ici

Cet espace est réservé aux membres du GTR. Pour y accéder vous devez vous identifier


Agenda des réunionsHaut de page

Prochaine réunion

 

  •