x

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
> En savoir plus

Le Groupe Facteur humain et responsabilité pénale de l'IEC a été animé par Roger Grollier-Baron.

Les connaissances concernant le rôle du facteur humain dans la génèse des accidents, en particulier celui de l'organisation et de la conception du poste de travail ont beaucoup progressé.

Les magistrats qui ne traitent que rarement des accidents technologiques, en sont généralement restés à des conceptions très élémentaires de l'erreur humaine. D'autre part, on a constaté beaucoup d'incompréhension entre les magistrats et les techniciens.

Le groupe de travail, en réunissant les uns et les autres, a essayé de mieux faire comprendre les démarches de chacun.

Par l'organistion de colloques mixtes, il a diffusé et a élargit ses réflexions en procurant des occasions de rencontre hors situation conflictuelle à deux mondes très différents et qui généralement se méconnaissent mais qui peuvent avoir à se confronter.

Cette thématique est aujourd'hui abordée dans le cadre du GTR IMdR Cindynique Judiciaire