x

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
> En savoir plus

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Ayant trop chanté hier soir, vous voudrez bien m’excuser si ma voix est un peu enrouée.

Laurent Magne, vient de réussir le tour de force de nous résumer en quelques minutes, le panorama de plus de 15 heures de communications orales, de communications interactives, auxquelles il faut ajouter 5 h de tutoriels !

J’en profite pour féliciter les lauréats des lambdamu d’or et déplorer le fait que cette année, le concours pour le lambda mu d’hor-reur, ne puisse avoir lieu. Certains auront trop profité de la soirée d’hier en la poursuivant bien tardivement et je n’ai pas reçu les 5 mots qui auraient agrémenté mon discours.

Nous avions été stimulés pour faire mieux qu’à Bourges. Vos retours m’ont indiqué que nous avions progressé. Vous nous avez beaucoup aidés à concrétiser cet objectif.

J’ai été très touché par l’ambiance qui a régné et qui règne encore au sein de ce congrès. Les séances d’études studieuses alternent avec des périodes de détente souriante et de nombreux échanges amicaux.

Ce qui m’a particulièrement frappé, c’est le rajeunissement des congressistes. C’est avec un réel plaisir que je m’adresse spécialement à tous ces jeunes venus nombreux, comme Maud qui a été adoptée hier soir et qui est devenue la benjamine des Barbamus. Peut-être est-elle la benjamine du colloque ? Quelques uns avec lesquels j’ai discuté m’ont fait part de leur réelle satisfaction d’avoir participé à ce congrès car ils ont énormément appris. Je voudrais dire à tous ces jeunes que l’IMdR est une grande famille et qu’il fait bon de faire partie de cette famille qui possède deux grandes valeurs :
  • celle d’échanger sans arrière pensée et sans crainte des freins générés par la concurrence,
  • celle de diffuser les connaissances acquises de façon à faire progresser la culture de la maîtrise des risques et de la sûreté de fonctionnement.
Je vous incite tous à nous rejoindre pour nous aider à progresser. Vous recevrez autant, sinon plus que vous ne donnerez.

Je voudrais maintenant adresser mes remerciements à toutes celles et à tous ceux qui ont contribué à faire de cette 15ème édition du lambda mu un véritable succès.

D’abord à M. MOGLIA, qui a représenté le Président et les élus du conseil Régional. Ces élus ont été sensibles aux messages délivrés par notre congrès et nous aideront par l’attribution d’une subvention.

Ensuite à Madame le Maire qui nous a accueillis en la personne de Madame PAULIEUTRE et nous a offert le cocktail d’accueil dans ses beaux salons de l’Hôtel de Ville.

Je remercie également M. JOIGNAUX qui vient de nous présenter l’organisation et les activités du pôle de compétitivité I-Trans. J’adresse ensuite de vifs remerciements à nos amis Laurent MAGNE et Christian TRIOLAIRE, car le programme scientifique était d’une très grande qualité. Certes, ils n’étaient pas seuls ; tous les membres du bureau leur ont apporté une aide sans relâche. Qu’ils en soient également remerciés !

Et puis, il y a tous ceux qui nous ont permis de passer hier soir, une excellente soirée. Les Barbamus ont encore sévi en entraînant la salle dans des chants où Pétri, Markov, Perros ont eu leur place. Après les chants conduits sous la houlette du grand chef d’orchestre Jean-Marie CLOAREC, les danseurs ont immédiatement emboîté le pas.

Je ne pourrai malheureusement pas énumérer les noms de toutes les personnes que je souhaite remercier en mon nom propre et en celui de l’IMdR et je m’associe à Laurent pour exprimer du fond du cœur mes remerciements à vous tous.

Nous parvenons au terme de nos trois jours. Nous nous quittons avec joie et en même temps avec un peu de tristesse.
Le prochain lambda mu sera l’occasion de célébrer les 30 années d’existence des colloques dénommés lambda mu. Nous souhaitons donner une coloration particulière à ce prochain congrès. Alors venez nombreux, faîtes connaître autour de vous cette idée. Pour l’instant, le lieu où le prochain lambda mu sera organisé n’est pas encore défini. En effet, je ne dispose toujours pas d’une réponse pour le choix du futur Président du comité d’organisation, Présidence qui se veut d’être en priorité choisie parmi les sociétés qui ont fondé le lambda mu. Quant à la période, le congrès se déroulera dans le courant du mois d’octobre 2008.

Alors, je clos ici les jeux du lambda mu 15 et vive le lambda mu 16 ! 

Guy PLANCHETTE
Président de l'IMDR